jeudi 14 avril 2016

PD =/= GAY

Dans une soirée où tu rencontres du monde, tu fais un peu connaissance avec différentes personnes. Un des premiers sujets abordés est souvent le travail. Ensuite, viennent les loisirs, la vie familiale,... Tu peux alors facilement demander à une personne si elle est mariée, si elle a des enfants et d'autres questions.
Jusque là, rien de surprenant. Il est assez logique qu'un mec avec qui tu discutes puisse avoir une femme, des enfants.. bref une vie hétérosexuelle, tout ce qu'il y a de classique.

Maintenant, imagine que ce gars te réponde qu'il est gay et n'a donc ni femme ni enfants. A-t-il mal pris ta présomption? Penses-tu qu'il se soit senti insulté?
Bien sûr que non.

Mais alors pourquoi les hétéros crient à l'outrage lorsqu'on les suppose gays par défaut?

photo d'illustration, origine: FrenchTwinks
Depuis une semaine, une information scandalise l'ensemble des coiffeurs: une responsable d'un salon de coiffure Frank Provost n'a pas voulu garder un coiffeur en période d'essai. En voulant en parler avec une personne proche, elle s'est trompée de destinataire et a envoyé son message à son nouvel employé alors qu'il était en repos. Manque de bol, elle l'appelle "PD" dans son SMS. Et bien sûr, la discrimination pour une rupture de contrat, c'est plutôt mal vu.
Le message envoyé:
"Je ne garde pas (le prénom), je le préviens demain, on fera avec des itinérants en attendant, je ne le sens pas ce mec: c'est un PD, ils font tous des coups de putes" 

Le salarié estime qu'il a été victime d'une discrimination liée à son orientation sexuelle et sanctionné pour son absence d'une journée pour maladie (c'était la veille de son repos).
Les deux managers se défendent en invoquant qu'il n'y a pas besoin de justifier une rupture de contrat pendant la période d'essai, que le coiffeur travaillait trop lentement et refusait de faire certaines tâches. Elles reconnaissent que les propos transcrits dans le SMS sont très critiquables mais ne caractérisent pas une discrimination à l'encontre du salarié,....

En se plaçant dans le contexte du milieu de la coiffure, le Conseil de Prud'hommes considère que le terme de "PD" employé par le manager ne peut être retenu comme propos homophobe car il est reconnu que les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles, notamment dans les salons de coiffure féminins, sans que cela ne pose de problèmes.
En conséquence, le Conseil estime que l'employeur n'a pas fait preuve de discrimination à l'encontre du plaignant mais que ce sont des propos injurieux qui ont été prononcés à son égard.


Depuis jeudi que cette information a été rendue publique, la presse généraliste, la presse professionnelle en coiffure, les coiffeurs et les associations LGBT se scandalisent sur la décision du Conseil de Prud'Hommes en s'indignant que le caractère homophobe des propos n'ait pas été retenu. Le magazine Têtu a peur des raccourcis comme "vous êtes coiffeur, donc vous êtes homosexuel" ou "vous êtes homosexuel donc on peut vous traiter de PD". La ministre du travail, Myriam El Khomri est scandalisée pour la personne discriminée.

Mais pourquoi toutes ces personnes trouvent-elles odieux qu'on puisse supposer que les coiffeurs sont gays par défaut? En quoi est-ce insultant? (c'est ici, que tu peux faire le rapprochement avec mon introduction). A l'inverse, je trouve même discriminant ces réactions horrifiées à l'idée que des hommes hétérosexuels puissent être imaginés homos par assimilation. 


Toutes ces réactions sont condamnables. Celle de la coiffeuse. Celle du Conseil de Prud'hommes. Et celles de tous les autres. 
Dans la phrase "les PD font tous des coups de pute", c'est une généralité qui frôle le racisme. 
Dans le jugement des Prud'Hommes, PD et homosexuel sont des synonymes. 
Dans les indignations de la masse, l'homosexualité est une chose honteuse qu'il est interdit de supposer par défaut à quelqu'un (alors que l'inverse est juste normal). 

En revanche, personne ne parle de l'abréviation PD et tout le monde la trouve normale. 



PD EST LE DIMINUTIF DE PÉDÉRASTE.

UN PÉDÉRASTE EST UN HOMME QUI AIME LES JEUNES GARÇONS

(ADOLESCENTS OU PRÉADOS).

LE PÉDÉRASTE EST TRÈS PROCHE DU PÉDOPHILE

(QUI AIME LES PRÉPUBÈRES). 




Toutes les parties soulignées sont extraites du jugement du Conseil de Prud'Hommes:







dimanche 3 avril 2016

Rapide comme un éclair de lumière dans tes cheveux

Il y a beaucoup de façons de faire des mèches claires sur une chevelure. Les techniques varient selon les cheveux, le résultat souhaité et les modes. On peut travailler sur une chevelure mouillée, sèche, en crêpant les racines... en faisant des contrastes fondus ou marqués... avec du papier aluminium, du coton, un bonnet,... La façon la plus traditionnelle et irremplaçable est en "tricotant" au départ des cheveux. Pour cela, le peigne à queue est l'outil essentiel qui permet de sélectionner les mèches choisies à éclaircir. Le souci de cette méthode est son temps de réalisation. Tricoter, mettre le produit et le matériel isolant (alu ou coton) est long à réaliser.



Alors le fabricant ProCombs a imaginé un peigne qui fait lui-même le fameux tricotage en un temps record grâce à des dents semi-creuses qui permettent de garder à hauteur une mèche sur deux. Le travail est donc rapide et régulier sur l'ensemble de la chevelure. Le peigne est pourvu de deux rangées de dents opposées avec des espacement différents afin d'avoir le choix pour des mèches plus ou moins serrées.

J'imagine déjà les délateurs:
-"les séparations ne sont pas assez larges": tu n'es pas obligé de faire TOUS tes balayages avec cet outil. Mais il peut aider pour une partie d'entre-eux.
-"les bordures doivent être travaillées plus finement": tu peux utiliser ce peigne pour la majorité de la chevelure et terminer les contours traditionnellement, de façon plus personnalisée.


vendredi 11 mars 2016

La bonne adresse en Corse

La Corse représente pour nous tous le beau temps, les criques paradisiaques, les fromages, la charcuterie, les randonnées en montagne et surtout le calme et le bien-être.

La Corse est aussi une île où les artisans sont plus forts que les multinationales.Parmi ces artisans, il y a les bonnes et les mauvaises adresses. On peut parler d'une qui est un peu les deux (si j'ose dire): La Mauvaise Adresse, le salon de coiffure et tatouage d'Antoine Moretti Grolleau à Bastia.


 Antoine, natif de Corse, a passé ses examens professionnels (CAP et BP) sur l'île de beauté avant de poser ses valises quelques temps à Montréal au salon "Les Garçons Coiffeurs". C'est dans la ville québécoise, que ce jeune coiffeur a rencontré Maxime, tatoueur, avec qui il travaille aujourd'hui à la Mauvaise Adresse.


 Lorsqu'il était rentré en Corse, après son passage outre-Atlantique, Antoine avait ouvert un premier salon de coiffure mixte. A peine un an après, le succès grandissant, le second concept plus abouti voit le jour dans ce grand local de 130 m² dédié à l'univers masculin.

Cette année, Antoine exporte sa Mauvaise Adresse sur des festivals corses. Porto LatinoCorsican Woodstok (concerts musicaux) et Corsica Biker Beach (rassemblement de cycles). Il pourra coiffer les participants et visiteurs et leur donner ses bons conseils pour l'entretien de la barbe.


Les projets continuent pour Antoine Moretti Grolleau qui cherche à agrandir encore son équipe et poursuit son recrutement. C'est le moment de le contacter... 


jeudi 25 février 2016

La troisième étoile d'Arras déménage à Paris

4 ans après la première édition, l'aventure continue pour Jérémie Zayonnet avec de plus en plus de partenaires et un public grandissant. Mais pour cette expansion, l’événement quitte Arras et prend place sur la ceinture parisienne, au 7 Spirits.



De la coupe femme, du coiffage, de la coupe homme, du chignon... Les épreuves de cette nouvelle édition des Etoiles de la Coiffure sont très nombreuses et variées puisqu'elles s'associent à celles du Trophée de la Coiffure de Paris. Plusieurs d'entre elles débuteront dès 8h45, le dimanche 3 avril. En fin de journée, Jérémie présentera un show coiffure avant que le jury présente les résultats. 
Ce jury est composé de 4 pointures de la coiffure française: Jean-Marie ContrerasPierre RasseneurAlima Baz et Raphaël Perrier


Il est encore possible de s'inscrire jusqu'au 21 mars, pour ceux qui veulent participer aux épreuves. 

samedi 6 février 2016

Shooting avec Salvador

 J'ai connu Salvador à Nice où il faisait des études pour partir à la conquête du monde.
Après un passage à Hambourg, il a posé ses valises à Bruxelles. Pour le moment...





photos: Laurent Micas

dimanche 31 janvier 2016

Vœux tardifs

La tradition nous accorde jusqu'au 31 janvier pour présenter nos vœux de bonne année. Il est temps que je me plie à cette discipline!
Et de faire un petit bilan par la même occasion...

2015 a été chargée en bouleversements et émotions.
J'ai commencé avec une décision professionnelle difficile à prendre et encore plus à mettre en place en mettant fin à 7 années de voyages autour du monde pour des shows coiffure de L'Oréal professionnel.
Je me suis rapproché de personnes et ai trouvé des amis merveilleux avec qui nous formons un groupe très solidaire.
Les années passant pour tout le monde, l'âge avançant, j'ai appris que la santé de mon père est de plus en plus faible. Entre une envie de changement, une inquiétude plus présentes jour après jour et les rêves d'aventures lointaines, j'étais mûr pour décider de quitter mon emploi puis de démissionner. J'ai alors pu regagner Bordeaux afin d'être auprès de ma famille.

Pour 2016, je te souhaite d'avoir des rêves, des envies, des sentiments, de la vie. Puis de vivre tes rêves et de profiter du meilleur de la vie.



vendredi 22 janvier 2016

Shooting avec Sébastien

Sébastien Godillot a rapporté à Bordeaux sa sympathie et sa simplicité de La Réunion. 
C'est autour de l'immense base sous-marine que nous avons fait le shooting. 




mercredi 20 janvier 2016

Oh My Hair!

Ca se passe en ce moment sur June TV: William Carnimolla qui avait déjà présenté Belle toute nue sur M6, anime Oh My Mode, une émission de mode pour laquelle il va à la rencontre de jeunes professionnels.
Aujourd'hui, ce sont des coiffeurs qui sont dans les filets du présentateur. Et de bons coiffeurs!!!! Ce qui fait bien plaisir: Maxime Guicheteau, Marine Rodriguez et Morgane Stephanazzi.




mardi 19 janvier 2016

Gianny gives us his power


Dans les coulisses d'une collection avec Gianny Bach qui contrôle l'évolution des looks et des images. 





photo: Pedro de Vilhena assisté de Isabel Rebordao
coiffure, stylisme et accessoires: Gianny Bach
maquilage: Gianny Bach by SLA Paris
boucles d'oreille: Talitha Luneau
modèles: Rita et Teresa Guerra, Duarte Garcia, Jose Ralhas et Maria Roquette 
video: Paulo Lamy

mercredi 6 janvier 2016

Shooting Photo Morgane Graeff par Lucie Werner avec Laurent Micas

Lucie est une jeune photographe niçoise à l'univers frais, simple, heureux,... Ses photos communiquent de la joie et de la bonne humeur. Souvent acidulées avec des fonds colorés. 
Mais pour une fois, Lucie Werner a voulu changer les habitudes et essayer quelque chose de plus sombre. Avec un fond noir ou une cage d'escalier en décor. 
Pour la coiffure,elle m'a fait l'honneur de demander mon aide. J'ai opté pour des styles simples, avec un léger volume. Ou un look effet mouillé pour une ambiance plus sauvage. 




photos: Lucie Werner
coiffure: Laurent Micas
mannequin: Morgane Graeff
maquillage: Marlene Anna Boye

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas