mercredi 28 juillet 2010

Comment caressez-vous vos clientes?

Le billet de Stéphane Amaru dans le magazine Biblond n°13:

Quand j'ai commencé en coiffure, j'habitais Toulouse. A cette époque, les clientes venaient se faire coiffer toutes les semaines. J'étais très fier de mon carnet de rendez-vous, rempli d'habituées (je me souviens encore de leurs noms, vingt-cinq ans plus tard). J'étais bien loin de me préoccuper de savoir si je perdais des clients, jusqu'au jour où... Invité à une soirée où comme souvent, certaines de mes clientes se trouvaient, j'eus un véritable choc quand l'une d'elles arriva avec une super coupe de cheveux, mais pas faite par moi! Je dois reconnaitre que la coiffure lui allait vraiment bien... Et je me suis posé une question: aurais-je été capable de lui faire la même proposition? Moi qui la coiffais avec un carré coupé aux épaules et un petit dégradé avant! Le brushing me prenait une heure! Comment avait-il osé (ce coiffeur que je ne connaissais pas) lui proposer un changement aussi radical? Et cela marchait! La soirée tourna court pour moi évidemment tant j'étais mal à l'aise... Cette soirée m'a longtemps hanté jusqu'à ce jour où je fus convié à des noces de diamants (soixante ans de mariage, incroyable!). Placé à côté du héros de la cérémonie, je lui demandais en plaisantant s'il avait un secret et s'il voulait me le confier pour assurer la longévité de mon couple. Le vieux monsieur me chuchota à l'oreille: "Si tu veux garder ta femme aussi longtemps que moi, il faut que tu la caresses chaque jour à un endroit différent..." Cette phrase m'a fait comprendre que si l'on coiffait ses clients tout le temps de la même façon en pensant qu'ils sont contents, on prend le risque de les exposer aux propositions d'un autre coiffeur (qui lui n'a rien à perdre), car 100% des gens aiment changer! Pour garder mes clients longtemps, j'ai appris à leur faire, à chacune de leurs visites, une nouvelle proposition. Pour cela, après chaque coupe, je fixe un nouvel objectif pour la rencontre suivante: ce qui évite au client de stagner dans le passé et permet de faire un pont jusqu'à la prochaine visite. Merci au vieux monsieur, car en plus de m'avoir appris comment garder mes clients, je dois dire que je suis avec ma femme depuis vingt ans!

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas