samedi 28 août 2010

Vraiment trop injuste?

Éditorial de L'Éclaireur hebdo n°512 par Eve Laborderie:


Il y a coiffeur et coiffeur. Comme il y a sportif et sportif. Dans ce dernier cas, l'été nous en aura fait une magistrale démonstration. Quoi de commun, en effet, entre le fiasco des Bleus et l'immense sucés de nos équipes nationales d'athlétisme et de natation? Entre des sportifs de haut niveau murés dans leurs certitudes et leur arrogance... et des sportifs de haut niveau ouverts au challenge et à la remise en question? Si le sport français a successivement joui de deux images aussi radicalement différentes, c'est parce qu'elles recouvraient deux réalités vraiment opposées. Et c'est vrai qu'on est tenté d'établir un parallèle avec al coiffure, qui a, de l'avis général, une image désastreuse auprès du grand public. "C'est trop injuste!", se lamente-t-on souvent dans notre secteur, parodiant ainsi la phrase fétiche d'un petit poussin noir répondant au doux nom de Calimero... Mais est-ce aussi injuste que cela? Et cette image, ce cliché du petit salon Ginette coiffure (pardon d'avance aux Ginette...) ne reflète-t-il pas un petit bout de réalité?

Le drame de notre secteur, aujourd'hui, ce n'est sans doute pas tant qu'il abrite des professionnels aux styles très différents -"populaire", élégant, tendance, etc. C'est que son image ne traduit pas cette variété de savoir-faire et de positionnement, et qu'elle se rapporte le plus souvent à une réalité: celle d'un "petit"coiffeur de quartier qui se bat avec ses propres armes, sans prétendre forcément coller aux dernières tendances. Tous les autres coiffeurs, ceux qui accueillent des clientèles ciblées, ceux qui lancent des nouveaux concepts, ceux qui font de la coiffure pour les magazines ou les défilés,ceux qui envisagent de faire de la beauté au sens large, ou de former leurs confrères, tous ceux-là n'ont pas de voix au chapitre, et sont inconnus du grand public. Un peu comme si les gens réduisaient le sport à l'épopée de nos footeux (qui ont eu des bas, mais aussi des hauts, il faut le reconnaitre).

Alors, que faire? Médiatiser toujours plus le métier, et sous tous les angles. En profitant par exemple de la deuxième édition de la Semaine de la Coiffure, qui aura lieu en novembre prochain. Et pas seulement par le biais d'animations commerciales et de réductions de prix...

jeudi 26 août 2010

Figure de proue








Sous l'œil du photographe Arnaud Baraer, Olga incarne la proue d'un bateau échoué (depuis longtemps).

C'est le coiffeur-ambassadeur de L'Oréal professionnel, Denis Holbecq qui a coiffé de rouge et de blanc cette figure de proue. Telle une chevelure de corail.

Ha les blondes.....

Parce qu'on les aime beaucoup et que ça nous fait toujours rire:




Coiffeurs stars

Oui coiffeurs stars mais aussi coiffeurs DE stars!!!
Les connaissez-vous?




Bruno Weppe




Jean-Luc Minetti







Odile Gilbert

mercredi 25 août 2010

Les cosmétiques et la toxicité en question

Dans "Mon côté fille", Mlle Gima nous met en garde face aux nombreux produits toxiques qui entrent dans la composition des produits cosmétiques. Nous pouvons avoir un petit soulagement en Europe puisque L'UE a la réglementation la plus stricte sur le sujet.

Article et vidéo à voir sur le blog de Mlle Gima.

Lissage brésilien

Le soin lissant brésilien fait un grande révolution dans les salons de coiffure. Ce nouveau soin à la kératine redonne toute sa matière au cheveu afin qu'il reprenne un diamètre régulier sur toute sa longueur et une forte solidité. La chevelure apparait aussi plus lisse avec ce traitement.

Pour son blog "Babillages", Camille nous a préparée une magnifique vidéo afin de présenter le résultat de ce soin sur ses cheveux.

Qui est ta coiffeuse?


Celle qui te met des rouleaux?










Celle avec qui tu dois te coiffer seul?









Celle qui te shampouine avec des bidons dans l'évier?








Ou celle qui te coiffe en sous-vêtements?

lundi 16 août 2010

Miss/Mister Hairdresser summer 2010 on Facebook

Début juillet, le concours de l'été pour le meilleur coiffeur sur Facebook a débuté.
Pour sa troisième édition, il est demandé aux participants de proposer une photo digne de celles qu'ils souhaitent mettre dans leurs vitrines. Donc un vrai travail abouti avec une coiffure raffinée, un maquillage soignée et une prise de vue professionnelle.

Il n'y a pas de dates limite pour participer. Seulement, plus vite on le fait et plus on a la possibilité de cumuler les votes.
Nous avons déjà de belles photos en ligne pour ce concours. Avec, entre autres:
Alexandre Poupon Flechon (apprenti chez Shampoo à Bourg-en-Bresse) qui propose une scène avec deux personnes se faisant face dans des colorimétries inversés.
Olivier Degroote (salon Chichi Ponpon à Orange) qui n'en n'est pas à sa première participation chez nous. Pour cette saison, il nous a fait un carré asymétrique dont les lignes pures sont très structurées.
Caroline Sanderson (salon Ego Hair Design à Inverness en Ecosse, UK) a créé une attache avec un gros volume déporté sur un côté. L'ensemble dans une ambiance glossy rose très fraiche.

A ce jour, ils sont 18 à avoir présenté leur travail à ce concours.

Allez vite voter pour votre look préféré en cliquant sur "j'aime".
http://www.facebook.com/reqs.php#!/group.php?gid=140599914899

jeudi 12 août 2010

Mizani réhabilite les cheveux frisés

Vu sur L'Eclaireur n°506:


La marque haut de gamme, Mizani, spécialiste des cheveux bouclés et afro vient de lancer une nouvelle ligne professionnelle de soin et de coiffage: True Texture. Forte d'un double constat "marché" et "tendance", elle a en effet décidé de donner aux femmes qui souhaitent garder leurs cheveux frisés "au naturel" le smoyens de le faire, tout en les aidant à redéfinir leurs boucles, à supprimer les frisottis et à gérer leur volume, selon le type de texture. De fait, sur les marchés internationaux, certaines études ont mesuré un recul des produits de défrisage (en salon ou à domicile), accompagné d'une tendance émergente en faveur des styles naturels, considérés comme plus "trendy". Développée à partir du "Curl Care Complex" qui répond aux besoins spécifiques de nutrition, réparation et lissage (huile d'abricot, céramides, huiles de jojoba, vitamine E), True Texture convient aux cheveux bouclés comme aux cheveux crépus. Côté soin, ses shampooings sans sulfates au pouvoir nettoyant doux préservent le taux lipidique de la fibre -qu'on sait peu élevé pour ce type de cheveux. Les masques, eux, nourrissent tout en respectant le volume naturel des cheveux. Enfin, côté coiffants, des formules légères ont été retenues pour les cheveux bouclés ou crantés, afin d'obtenir des boucles bien rebondies; tandis que pour les cheveux frisés ou crépus, des textures façon "beurre" permettent d'amollir la fibre et d'apporter une finition brillante. Au total, 5 références pour laver en douceur, apporter du soin et coiffer "sur mesure" en fonction du degré de frisure.

mercredi 11 août 2010

Métamorphose passe de l'image fixe à l'image en mouvement

Aujourd’hui a été un grand jour pour le développement de METAMORPHOSE ; après la presse écrite arrive enfin la presse TV…..
en effet après le META COM et les éditions de luxes internationales, METAMORPHOSE et ce après tente ans de labeur ,vient enfin de signer un contrat international pour la création de sa chaine de TV professionnelle qui devrait dans les trois ans a venir se positionner en tant que numéro 1 mondial de la formation a domicile via internet et ce dans les domaines de la coiffure mais aussi de l’esthétique ;
Des moyens techniques, humains, et financiers, conséquents, ont été mis à notre disposition pour arriver à ce résultat avec un premier contrat de 5 ans renouvelable ….
La plateforme de diffusion, sera des le départ retransmise en 16 langues différentes pour environ une cinquantaine de pays et ce des 2011
Bientôt un petit clip d’ouverture avec le titre de la chaine sur le mur du groupe METAMORPHOSE d’ici 7 jours environ ….
Attention, un premier tour du monde de la coiffure et de l’esthétique de haut niveau arriveront directement chez vous …
Promis on va tout fracasser avec cette nouvelle arme de communication afin que ces formidables métiers retrouvent enfin leur lettres de noblesses….chut !!! Ne le répétez pas !!!
TITUS pour vous servir….

Le plus grand défilé de mode du monde

Parce que la mode c'est vous, les Galeries Lafayette ont décidé de vous donner une chance de participer au Plus Grand Défilé de mode du Monde,
à Paris, à Berlin, et dans les villes de leur réseau.

Si vous êtes sélectionnés vous ferez partie des milliers de mannequins d'un jour et
vous pourrez défiler comme des professionnels avec votre propre look.

Les milliers de personnes sélectionnées recevront une invitation à défiler.
Vous viendrez habillés dans le look qui exprimera votre vision de la mode de la rentrée Automne Hiver 2010.

Vous serez accueillis dans un backstage professionnel où vous pourrez si vous le souhaitez finaliser votre maquillage et votre coiffure.

Vous défilerez ensuite sur un tapis rouge, tels de véritables mannequins professionnels!

Les dates clés :
Dans les villes du réseau : le samedi 25 septembre
Paris et Berlin : le jeudi 30 septembre


L'Oréal professionnel est partenaire de l'évènement.

lundi 2 août 2010

Bosser en freelance, comment ça marche?

Parut sur Biblond n°14:


Il faut de l'audace pour se lancer en freelance, mais l'indépendance comporte bien des avantages. Comment s'y prendre? Est-ce fait pour vous? Rencontre avec trois coiffeurs solos d'horizons différents.

Matthieu Aussel, coiffeur studio et formateur freelance:
"Travailler en freelance me permet de me réaliser, de m'amuser, confie Matthieu Aussel. Ma carrière a trouvé un nouveau souffle."
Directeur artistique au sein du groupe Vog pendant sept ans, il bénéficie du réseau professionnel qu'il a tissé grâce à son expèrience de salarié: "Je connias des photographes, des maquilleurs, mais aussi des grossistes ou des académies. Cela m'a facilité la tâche." Hors primes, Matthieu Aussel gagne actuellement autant que lorsqu'il était salarié. Il a choisi le statut d'auto-entrepreneur, particulièrement adapté à sa situation. "Cela me permet de cumuler mon activité en freelance avec des jobs salariés occasionnels", précise-t-il. Un conseil pour ceux qui se lancent? "Créer un site internet digne de ce nom et surveiller son référencement."

Françoise Martin, coiffeuse à domicile
Après huit ans en salon, Françoise Martin s'est mise à son compte. Elle a créé une SARL, Freelence coiffure, et exerce majoritairement chez les particuliers. "J'ai construit ma clintèle grâce aux Pages Jaunes et à internet, explique-t-elle. Ensuite, il faut tout miser sur le bouche-à-oreille." Cette coiffeuse continue d'exercer en salon occasionnellement. Elle s'occupe alors des extensions. "J'apporte mes compétences en la matière. Cela facilite le quotidien du salon, qui dégage une marge sur ma prestation."
La plus grande difficulté du coiffeur freelance d'après elle? "Les périodes très calmes....", pendant lesquelles il faut prendre son mal en patience et continuer de prospecter.


Sergio Chessari jougle entre défilés, particuliers et photos
Après cinq ans de bons et loyaux services chez Toni & Guy, Sergio Chessari a choisi de travailler en solo. Il a ainsi gagné en liberté, ce qui lui permet de coiffer pour des défilés ou des photos, activités qui lui tiennent particulièrement à coeur. "Lorsque je coiffe à domicile, je dois apporter un service irréprochable, explique-t-il. La cliente qui choisit de m'appeler le fait pour la qualité de la coupe." Sergio Chessari a consolidé sa clientèle grâce au bouche-à-oreille: "Certaines clientes m'envoient beaucoup de leurs amies. J'ai également des clients que j'avais connus en salon, qui ont choisit de me suivre."

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas