dimanche 5 décembre 2010

Soin, lissage et défrisage...

Il me faut éclaircir un point de très grande confusion.
Le marketing a souvent tendance a jouer avec les mots, et notamment avec le mot "lissage".

Toujours pour une douce poésie à l'oreille des consommateurs, les noms changent au fil des années. Ainsi l'indéfrisable est devenu une permanente puis un assouplissement, les mèches se sont transformées en balayage et le défrisage est, depuis quelques années, un lissage.

Mais ce mot, lissage, est également utilisé pour le célèbre soin venu du Brésil.

Alors quelles différences entre les deux?

Trop frisé?

Ce bon vieux défrisage qui nous permet de réduire les boucles ou de faire carrément du raide est une modification de l'organisation des molécules au sein du cheveu. Cette opération est définitive sur la partie travaillée. Ce processus ne doit pas être utilisé sur des cheveux trop méchés ou trop sensibilisés.

Quant au soin brésilien, il s'agit bien en premier lieu d'un soin.
Ce soin est à base de kératine naturelle qui se fige dans les interstices du cheveu. Ce dernier retrouve alors un diamètre plus régulier sur toute sa longueur et un toucher plus soyeux. Avec le soin brésilien, il n'y a pas de modification des liaisons intercellulaires. Avec cet apport de kératine naturelle, le cheveu est comme "alourdi". La frisure parait donc moins importante et se coiffe surtout beaucoup plus facilement. La chevelure est d'une meilleure qualité palpable après ce soin brésilien.
Comme tous soins, celui-ci n'a rien de définitif. On pourra sentir ses effets pendant 3 mois à condition d'utiliser un shampooing e son conditionneur à la kératine en entretien à la maison.
Le soin brésilien est alors particulièrement recommandé aux cheveux très sensibilisés ainsi qu'aux frisures trop serrées ou "mousseuses".

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas