jeudi 20 janvier 2011

Le lissage brésilien sur la sellette

Lu dans L'Eclaireur n°529:


Des rumeurs couraient depuis quelques mois concernant une interdiction imminente des lissages brésiliens... Rien de tel en réalité, mais un sérieux rappel de la part de l'AFSSAPS, de normes parfois non respectées.


Au cours des prochains mois, le marché naissant du lissage à la kératine (dit brésilien) devrait connaitre sa première grosse évolution, non pas technique mais règlementaire! Le ton a été donné récemment avec l'émission d'un communiqué de l'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé): quelques références de produits à la kératine ont en effet du mal à respecter la réglementation concernant leur teneur en formaldéhyde libre (sensibilisant et allergisant avéré, cancérigène possible). La limite maximale autorisée pour cette substance est de 0.2%: or, dans certains pays (notamment l'Irlande, les États-Unis et le Canada), on a relevé dans une trentaine de produits des teneurs 5 à ...50 fois supérieures! En France, moins touchée par ce problème, des teneurs en formaldéhyde de 0.61% à 5.87% ont néanmoins été détectées dans 8 produits. Courant décembre, ceux-ci* ont été retirés du marché par leurs fabricants ou distributeurs. Mais l'AFSSAPS garde désormais un œil sur la question, tandis que la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) a procédé à la saisie des produits encore commercialisés. En outre, ces deux organismes ont mis en garde les consommateurs contre l'achat de produits interdits sur internet, d'autant que les plus dangereux ont été distribués sur le marché nord-américain, et sont donc disponibles sur le web.
photo: Laurent Micas
Au final, l'application de produits de lissage ailleurs que chez des professionnels est déconseillée. Et ceux-ci doivent disposer pour leur part d'un système d'aération adapté afin d'évacuer le formaldéhyde et le méthylène glycol dégagés lors du passage du fer à lisser sur les cheveux. Il est enfin rappelé que les emballages des produits de lissage qui contiennent 0.05% à 0.2% du composé incriminé doivent porter la mention "contient du formaldéhyde", et que les notices doivent être rédigées en français.

En définitive, aucune interdiction des techniques de lissage brésilien dans leur globalité, ni même d'une ou plusieurs marques, n'est prévue, mais les distributeurs et les professionnels sont tenus d'opérer un meilleur contrôle.


*liste réactualisable sur afssaps.fr.

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas