lundi 28 février 2011

Vente urgente

Chrystel m'a envoyé un mail pour proposer son salon de coiffure à la vente:



URGENT VEND A PIERRE BENITE (agglomération de Lyon), salon de coiffure au centre ville, dans zone en complète rénovation. Le salon peut être développé sur des services supplémentaires... Il dispose de plusieurs surfaces qui ne sont pas utilisées, d'une cour privative, et d'annexes. Exploité aujourd'hui par une seule personne, le CA est donc loin du potentiel...
Actuellement vous disposerez de 4 postes + 2 postes avec séchoirs et 2 bacs sur environ 30m². Il en reste encore autant à aménager pour développer, soit d'autres postes, soit d'autres services, type esthétique, onglerie, etc...

Loyer faible à 550 €, charges et eau comprise... Possibilité de reprise pour autre activité.
Fond de commerce 30 000€ et possibilité de vendre les murs 30 000€.
Le tous a petit prix

Vous pouvez me contacter au 06.12.75.78.67 (Chrystel)

Frédéric Bonifacy nouveau pdg de Schwarzkopf

Lu sur L'Eclaireur:

Frédéric Bonifacy, 45 ans, a pris ses nouvelles fonctions de président directeur général de Schwarzkopf Professional France le 1er février dernier. Il succède à Katharina Hoehne, promue à la tête de la région Asie Pacifique.
 Chef de secteur en Midi-Pyrénées pour la branche Cosmétiques du groupe Henkel, formateur national des ventes, directeur national des ventes, directeur commercial France, directeur général en Tunisie, toujours pour la branche Cosmétiques grand public, il gravit tous les échelons du groupe.
Propulsé à la tête de la division capillaires professionnels d’Henkel, nul doute que cet amateur de musique et sportif assidu trouvera de nouveaux challenges à relever…

vendredi 18 février 2011

Bonnes affaires

Elodie travaille à domicile à Ascain, dans les Pyrénées Atlantique. Elle a un stock qui déborde de ses placards et propose de le vendre sur leboncoin.fr.

Alors, faites-y vos courses!!

jeudi 17 février 2011

En voila une façon pas banale d'accessoiriser sa coiffure (vu sur Shining Cakes)

Créer sa page web, en deux temps et trois clics

Lu sur Biblond:


Être présent sur le web est incontournable aujourd’hui. Lancez-vous sur la Toile grâce au tutoriel concocté par Biblond !

À quoi va vous servir votre page Internet ?
Avant de faire le premier pas, prenez une page blanche et réfléchissez. Quel est votre objectif sur Internet ? Communiquer avec vos clients ? En recruter de nouveaux ? Diffuser vos informations ? Cette base de réflexion doit vous aider à choisir une des trois options présentées ci-dessous.

L’option blog
Gratuite et rapide, la création d’un blog est à la portée de tous. Il suffit d’utiliser une plate-forme comme Canablog, Blogger, Hautetfort ou Wordpress. Une fois le nom défini, choisissez le look qui correspond à l’identité de votre salon.
Vous pouvez personnaliser la bannière avec une photo, insérer les infos pratiques sur une des colonnes latérales, puis poster les actus du salon.
Le + : Gratuit, rapide, permet de mettre facilement des news en ligne (offres spéciales, événement…).
Le - : La navigation se fait chronologiquement et non par rubrique, puisqu’un blog est d’abord un journal de bord.

L’option site Internet

C’est un projet ambitieux. Vous pouvez faire appel à un webmaster ou à une entreprise spécialisée. Si vous maîtrisez bien l’informatique, vous pouvez vous lancer seul, notamment grâce aux logiciels Wix, Google Site ou Wordpress. Il faut réserver un nom de domaine et choisir un hébergeur (comptez 60 euros par an au minimum).
Le + : Une vitrine professionnelle et crédible, entièrement personnalisable.
Le - : Créer un site demande du temps, ou de l’argent si vous faites appel à un prestataire.

L’option Facebook
Simple et efficace ! À partir de votre profil personnel, choisissez l’option « Créer une page ». Description de votre activité, photos, news, commentaires… À vous d’en personnaliser le contenu.
Le + : Vous pouvez communiquer avec vos clients (et les « amis » de vos clients !). C’est un outil de fidélisation et de communication.
Le - : Cette option cible surtout une clientèle jeune, adepte des réseaux sociaux.

Soyez dans le coup !
L’apparence de votre page web sera déterminante. Si les internautes la jugent « ringarde », ils ne mettront jamais les pieds dans votre salon ! Préférez un contenu sobre, mais de bonne qualité. Les images sont essentielles : mieux vaut la qualité que la quantité !

Faites relire votre contenu rédactionnel
Soignez vos textes. La règle d’or : des phrases courtes, des formules accrocheuses et une orthographe impeccable. N’hésitez pas à rédiger sur word avant de mettre en ligne, afin de bénéficier de la correction orthographique. Donnez votre rédactionnel à relire à des proches !

Un coup de pouce ?
Vous pouvez faire appel à des entreprises spécialisées dans le secteur de la coiffure pour créer votre site Internet : Pivot Point et Coopéré proposent des sites professionnels personnalisables.

mercredi 9 février 2011

Next Hairstyle

Lu sur Coiffure de Paris n°1165:

L'édition 2011 du salon Hairstyle ouvrira ses portes les 27 et 28 février prochains, à Courtrai en Belgique. L'occasion pour les coiffeurs du Benelux de puiser leur inspiration parmi les 130 exposants et les nombreux shows. A noter, le salon inaugurera, pour la première fois, une série de mini-podiums techniques, un hall de shows permanents et un défilé de jeunes talents, baptisé "Young Upcoming Talent". Parmi les coiffeurs invités, William de Ridder, Carlo Bay, Christine Xantippe, Toni Kalin, Pascal Van Loenhout et toute l'équipe artistique américaine de la marque Paul Mitchell. L'Union des Coiffeurs belges présentera sa nouvelle collection printemps-été Impact.


dimanche 6 février 2011

C'est presque trop!

L'Essentiel de la Coiffure est né début juin 2010. Depuis 8 mois, vos visites n'ont cessé d'augmenter. Chaque mois, vous lisez de plus en plus ce blog, jusqu'à janvier dernier où près de 10000 pages ont été consultées!

35000 pages visitées en 8 mois

mardi 1 février 2011

Le henné? On garde ou on jette?

Le henné! Bête noire ou colorant naturel adulé... Les avis sont souvent très tranchés.
Faut-il tout croire? Est-ce si dangereux? Est-ce un si bon soin?

On peut tout lire et tout entendre sur le henné. Moi-même, en commençant mes études en coiffure, on m'a appris qu'il ne faut surtout pas en utiliser. Et qu'un cheveux traité avec cette plante ne peut plus recevoir ni coloration, ni balayage, ni permanente, ni défrisage avant plusieurs mois, voire années.
Évidemment, à 16 ans, j'ai pris pour argent comptant ce que mes formateurs et enseignants m'ont dit.

Puis un jour, j'ai changé de salon de coiffure et suis arrivé dans une équipe qui travaillait depuis longtemps déjà avec du henné. Quelle surprise pour moi. Du henné dans un salon de coiffure!!!!Cela me semblait comme si on lâchait un animal enragé en pleine ville.
Et pourtant.....
L'expérience personnelle m'a appris à me méfier de ce que l'on m'apprend, justement.

Toujours discipliné, j'ai écouté les conseils de mes nouveaux collègues quant à l'utilisation de ce produit naturel. Par la suite, j'ai aussi fait mes propres recherches pour en savoir un peu plus sur le produit. Mais pas des recherches sur tous ces forums où chacun donne son avis en récitant ce qu'il a appris d'autres personnes.

Voila maintenant plus de 14 ans que j'utilise le henné au quotidien. Je l'ai fait rentrer dans plusieurs salons dans lesquels tout le monde en est toujours satisfait.

Alors qu'en est-il de ces soi-disantes interdictions d'usage?
Balivernes!!!
Le henné naturel apporte des reflets allant du doré au cuivré sur les chevelures. Il apporte ces reflets au même titre que n'importe quel autre colorant direct (langage de coiffeur: colorant sans oxydation). Sans oxydation, le henné n'a pas de pouvoir éclaircissant des pigments naturels du cheveux. Sans ammoniaque, c'est aussi un produit au pH acide qui n'altère pas la fibre. Bien au contraire!
Le henné dépose ses pigments en surface du cheveu. Ces pigments partent progressivement, au fil des shampoings. A l'instar d'un colorant direct...

Pour ce qui en est des autres services de salon de coiffure, les règles sont donc les mêmes aussi qu'avec un colorant direct. La matière n'étant pas altérée, le produit de permanente ou de défrisage sera choisi comme pour un cheveu naturel (s'il n'y a rien que le henné sur la chevelure). Lorsqu'on souhaite faire un balayage pour éclaircir, la partie non-traitée par le henné, en racines, ira vers le blond de façon normale. La partie qui a reçu le henné aura plus de mal à éclaircir, comme toute chevelure qui a eu un colorant. Rien de différent de ce que l'on connait déjà en coiffure.  Pour faire une coloration, ce sera la même chose: si la chevelure n'a pas été altérée par le henné, elle n'en a pas moins accueilli un reflet. Il faut donc travailler en fonction.

Quant au soin apporté par le henné, il est particulièrement efficace sur le cuir chevelu pour les problèmes de pellicules ou de racines grasses.


Pour ma part, j'utilise principalement le henné pour mes allongements de couleur.
Sur les racines, le henné n'aura pas suffisamment le pouvoir éclaircissant pour des cheveux foncés ni celui couvrant pour des cheveux blancs. J'applique donc sur les repousses un colorant choisi parmi toute la palette chimique que m'offrent les plus grands laboratoires, puis me sers du henné pour redynamiser les reflets et la brillance des longueurs. Pour une chevelure sensibilisée, je le mélange avec de l'huile de ricin.


A l'usage exclusif des salons de coiffure, le henné et l'huile de ricin peuvent être commandé aux Laboratoires Georges Boureche.

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas