dimanche 8 mai 2011

Finale coiffure du concours Un des Meilleurs Ouvriers de France

Post de la Fédération Nationale de la Coiffure:  


La 24ème session du concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » débutée en septembre 2009 s’achèvera le dimanche 15 mai, lors des épreuves de la finale qui auront lieu en public au Zénith de Clermont-Ferrand, élue « capitale de l’excellence professionnelle » en 2011.
Le concours se déroulera pendant l’Exposition Nationale du Travail qui se tiendra à la Grande Halle d’Auvergne du 7 au 22 mai, et sera animée par les différentes professions, dans le cadre de la Quinzaine de l’Excellence Professionnelle axée sur la découverte des métiers par les jeunes.
 
La coiffure revalorisée aux yeux du grand public
Le concours des MOF est le rendez-vous incontournable de la profession. Il met sous les projecteurs tous ceux qui ont le souhait de faire reconnaître leur expertise dans le métier. Pendant près de 2 ans, les candidats se donnent les moyens, non sans difficulté et avec persévérance, de passer toutes les étapes afin d’atteindre le titre d’«Un des Meilleurs Ouvriers de France».
Ce concours, véritable atout du patrimoine national français, symbole d’apogée et de couronnement d’une carrière, tente de retrouver ses lettres de noblesse. Pour cette édition, le COET (Comité d’Organisation du Concours des MOF et des Expositions du Travail) et la Fédération Nationale de la Coiffure, ont travaillé à le revaloriser et à lui redonner tout son prestige, eu égard à ce qu’il représente par exemple dans les métiers de bouche.
Le concours des MOF répond à un objectif d’excellence dans notre métier. Or la coiffure n’a jamais eu autant besoin d’être revalorisée aux yeux du grand public, qui, en temps de crise, se détourne facilement du secteur de la beauté et recentre ses tendances de consommation sur les services basiques (coupes et colorations).
Un examen rénové à la recherche de la perfection
Le concours des MOF est sanctionné par un diplôme d’Etat de niveau III qui atteste l’acquisition d’une haute qualification et par la médaille emblématique décernée aux lauréats. Dans l’exercice de leur profession, seuls les titulaires du diplôme peuvent arborer un col aux couleurs nationales. Les candidats doivent proposer une réalisation qui approche la perfection. La méthode choisie, l’organisation, le geste, la rapidité, le savoir-faire et le respect des règles du métier sont contrôlés par le jury autant que le résultat.
Ce concours demande des mois, voire des années de préparation. Les gestes techniques, l’innovation, le respect des traditions, sont travaillés et retravaillés longuement, pour atteindre le niveau exigé d’excellence, d’efficacité, de perfection et de vitesse.
Au travers des 4 épreuves de la finale (coupe brushing couleur, coiffure de mariée, coupe brosse modernisée, coiffure à thème - cette année, «L’art nouveau»), l’évaluation porte sur les techniques et compétences les plus complexes du métier, qu’elles soient traditionnelles ou innovantes, les capacités de créativité et d’imagination des candidats, la maîtrise des règles de l’art du métier, l’esthétique et la mise en valeur des coiffures réalisées.
En 2008, il a été procédé aux travaux de rénovation du concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France ». La Fédération Nationale de la Coiffure fut mandatée par le ministère de l’Education Nationale et le comité d’organisation du concours pour mener cette opération de rénovation. Aussi l’examen a été entièrement refondu, sous la houlette de Gérard Pioger, délégué national aux concours et à l’Equipe de France et Président de la classe coiffure.
Le long chemin vers l’excellence professionnelle
Les épreuves qualificatives en coiffure se sont déroulées, il y a près d’un an, fin mai 2010 à Paris, au lycée professionnel Marcel Lamy, géré par l’Association Formation Coiffure. 41 candidats participaient aux 4 épreuves qualificatives du concours. Le tiers des candidats a été déclaré admissible aux épreuves finales, soit un total de 14 professionnels reçus pour se présenter à la finale de Clermont-Ferrand.
Afin de se préparer dans les meilleures conditions à cette étape ultime et d’affronter avec brio ce challenge, les professionnels en lice participent chaque mois depuis septembre, aux formations exclusives de préparation organisées par l’INFC, Institut National de Formation Coiffure. Autant d’occasions pour ces professionnels experts de réviser leurs techniques, de se préparer mentalement et même de se mettre en situation avec l’examen blanc qui s’est tenu le 11 avril dernier à Paris.
Les maîtres mots de cette préparation de longue haleine : humilité, courage, passion et rigueur !  
14 passionnés de coiffure touchent du doigt leur rêve
Les 14 coiffeurs sélectionnés pour se présenter à la finale peuvent aujourd’hui espérer obtenir le diplôme de référence pour lequel ils se sont investis pendant ces mois de préparation. Ce sont des hommes, des femmes, de tout âge, avec des parcours professionnels très variés, mais tous animés par une seule flamme : la passion de la coiffure et de l’excellence.
Fatiha BENKHELOUF (33), Fabienne BRETON (64), Sylvie BUTTIGIEG (17), Virginie CABARET (72), Joëlle CAMPO (10), Rosine CAZENAVE (64), Stéphanie DOUESSIN (35), Paulette GIANCATARINO (39), Pascale GRUCKER (67), Nathalie GUERPILLON (63), Grégory LEJEUNE (76), Sabine PARIENTE (13), Marielle PELISSIER-GARDILLOU (46), Cedric PERRET (76).
La Fédération Nationale de la Coiffure leur apporte tous ses encouragements et ses vœux d’excellence, en espérant les voir nombreux à obtenir le diplôme tant convoité. Mais avant tout qu’ils se fassent plaisir ! Soulignons également le rôle clé des entraîneurs, tous Meilleurs Ouvriers de France, qui de par leur implication aux cotés des candidats pendant ces 18 mois de préparation, leur ont apporté une assistance précieuse et des conseils pertinents. Car être MOF, c’est aussi s’engager pour la transmission d’un patrimoine professionnel d’excellence.



http://www.fnc.fr/index.php/actualite-actualite/Finale-coiffure-du-concours-Un-des-Meilleurs-Ouvriers-de-France.html

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas