mercredi 5 octobre 2011

The show must go on

photo Laurent Micas

Depuis quelques années, tous les pays du monde vivent une grande crise économique. Crise qui a de fortes répercutions et qui touche l'Union Européenne, aujourd'hui, via la Grèce.
Ayant suivi un grand coiffeur, ce mois-ci, dans ses déplacements pour L'Oréal professionnel et la Haute Coiffure Française à Athènes, j'ai beaucoup observé tout ce que je pouvais.

En quittant l'aéroport, j'ai vu des véhicules assez récents sur la route. Je me dis alors que les grecs ont pu se permettre de changer de voiture pour du neuf dans les 10 à 15 dernières années.
En arrivant dans la ville, je vois des bâtiments dont les étages semblent juste empilés les uns sur les autres. Aucune fioriture. Aucune extravagance. Aucune couleur. Alors je pense que, si les années 60 à 90 ont nécessité des constructions, celles-ci ont été faites probablement de façon rapide et économique dans un climat d'austérité qui n'accepte pas la fantaisie architecturale.

9h
Le lendemain de notre arrivée, nous commençons le casting et les préparatifs à l'académie L'Oréal. Les cheveux des mannequins sont colorés puis lissés ou ondulés. Même les deux garçons ont droit à quelques mèches de balayage. Entre autres, nous utilisons les nouveaux DiaRichesse et DiaLight puisque nous devrons les présenter en soirée pour le lancement.  Nous collons des extensions, arrangeons des perruques. A côté de nous, Grigoris Pyrpylis et son équipe embellissent les mannequins à coups de blush, fard et gloss.

Maria Dretaki et Konstantinos Xristopoylos, membres de l'équipe HCF Grèce préparent également leur passage sur scène.

photo Laurent Micas
13h
En milieu de journée, nous nous rendons à la Villa Médicis où aura lieu le show. Nous découvrons un lieu décoré dans un style baroque très modernisé. Le plafond est couvert de roses blanches et d'étoiles bleues. C'est dans ce décor poétique que tout s’accélère et que nous terminons nos coiffures.
A chaque voyage, à chaque show, c'est toujours étonnant. En arrivant, nous ne nous connaissons pas tous, voire pas du tout. Et au fil de la journée, la création avançant, nous nous sentons de plus en plus proches. Une complicité se construit en même temps que le travail avance.

17h
Nous sommes prêts. La salle est remplie. Tellement, que beaucoup de personnes sont debout. Natasha vient ouvrir la soirée et le spectacle commence...

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas