mercredi 14 décembre 2011

Trashchic, la peli de la pelu Polopelo


A Barcelone, le salon Polopelo est à voir autant que la Sagrada Familia ou Las Ramblas. Niché dans le Barri Gotic, ce salon de coiffure décalé sait créer la nouveauté.
Pour le Cosmobelleza 2010, l'équipe de Polopelo s'est lancé un grand défi en réalisant un film: TrashChic.

Des amazones au look avant-garde capturent un homme et le ramènent dans le hangar où attend le reste de leur tribu. Le prisonnier découvre un lieu parsemé des jeunes femmes qui se prélassent dans une ambiance entre la maison close "art déco" et le garage automobile des années 50.

Pour l'équipe de Polopelo, le "trash" peut faire peur autant qu'il peut être le signal du modernisme et d'une nouvelle esthétique s'il est pris avec ironie. Il est source d'une grande inspiration.
Le vintage est ultra-mode aussi. Les deux styles ont été exploités et mélangés autant pour les vêtements que pour les coiffures. Polopelo perpétue alors sa tradition de salon anticonformiste et exprime son rejet de l'esthétique bourgeois.
Le trashchic est un concept d'élégance accessible à tous, si on s'en donne la peine.

Le film se termine sur le face à face du même homme en version trash... et chic!

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas