vendredi 11 mai 2012

L'après HDA

Pour la septième année, Schwarzkopf nous a offert un très beau concours, au mois de mars: les Hairdressing Awards. Les plus grands coiffeurs français ont fait le déplacement et ont pu découvrir en direct les vainqueurs de ce prestigieux concours: William Cerf (coiffeur de l'année et région nord), Luc Drouen (région parisienne et catégorie public), Ersan Ismael (région ouest), Olivier Lucas Clauzel (région sud), Gérard Kuchno (région est), Robin Navarro Harraga (coiffure masculine), Walter Armanno (avant-garde), Nahema Abaroudi (couleur), Olivier Dufresne et l'académie Trends Academy (meilleure équipe), Davide Pereira Palos (catégorie presse) et Pierre Ginsburg (jeune talent).

coiffure Walter Armanno

La maison allemande a su faire les choses bien: des hôtesses et hôtes aux regards d'argent, des créatures futuristes et lumineuses en statues dans des sphères transparentes (oeuvres de Walter Armanno) et du champagne, évidemment!! Je me dois de remercier chaleureusement Sylver Boll qui m'a permis d'assister à cette remise de prix qui a été, pour moi, l'occasion de rencontrer enfin plusieurs personnes avec qui j'ai pu souvent échanger pour écrire des articles sur L'Essentiel de la Coiffure.

coiffure Pierre Ginsburg

La soirée pilotée par Anthony Kavanagh a gardé un excellent rythme. Les remerciements des lauréats étant alternés par des sketchs ou des plaisanteries.
La seule chose qui pouvait manquer à cet évènement était un vrai show coiffure. En ouverture et en fermeture de la soirée, nous avons pu voir des défilés de mannequins. Ces dernières n'ont fait que défiler avec des perruques sur la tête et aucun coiffeur n'a travaillé sur la scène. Mais j'imagine que ce n'était pas le thème du jour et que cela est réservé à d'autres occasions...

coiffure Olivier Lucas Clauzel

Cela fait presque deux mois que la remise de prix a eu lieu, j'ai posé quelques questions à trois de nos vainqueurs:

Comment vous êtes-vous préparé à ce concours?
-Olivier Lucas Clauzel: Je crée une collection par an et je suis habitué à travailler avec des photographes. J'ai donc, pour ce concours, procédé comme pour la configuration d'une collection.
-Walter Armanno: J'ai commencé la préparation bien 4 mois avant la date de clôture des dossiers. Tout d'abord, le projet a été conçu autour d'un verre avec mon photographe, Thomas Lachambre, et ma styliste, Maddlyne Di Mino, pour décider vraiment les points clef et les inspirations et surtout fixer la date et le lieu du shooting.
-Pierre Ginsburg: J'ai gagné la participation à ce concours sur la page Facebook Coiffure, donc grâce à Mouns Dridi. Puis j'ai rapidement trouvé une équipe avec Gabin Fueyo (photographe), Esther Ontherocks (modèle), Inès Returta (maquilleuse) et Melissa St Clair Braude (styliste).

Olivier Lucas Clauzel

Comment avez-vous choisis les coiffures et les couleurs pour vos photos à présenter?
-Olivier Lucas Clauzel: Je me suis inspiré d'un mouvement artistique, en l’occurrence, le rétro-futurisme et je lui ai donné une traduction graphique et postmoderne de son imaginaire. Pour synthétiser, le rétrofuturisme à travers des oeuvres cinématographiques et littéraires la dérive des sociétés modernes vers un monde dystopique où chaque individu est enfermé dans l'uniformisme, dépourvu de liberté individuelles, dans des sociétés aliénantes. Les coiffures devaient donc être strictes et géométriques avec des lignes minimalistes et les couleurs plutôt froides et uniformes.
-Walter Armanno: Je les ai d'abord dessinées sur papier par rapport à ce que j'imaginais, puis j'ai commencé avec les structures et leurs formes... Au fur et à mesure du temps et avec différents essais, je voyais mes coiffures apparaitre. Le travail d'élaboration a pris beaucoup de temps. Après avoir terminé les bases, les journées ont été consacrées à un travail très répétitif et très long, de mèche par mèche. Ma collègue Elodie m'a assisté pour aller plus vite.  Côté couleur, j'avais envie de rester sur du naturel et du chaud. Rien de flashy. La forme était très imposante donc mieux valait rester dans des couleurs naturelles.
-Pierre Ginsburg: J'ai cherché parmi les tendances, entre autres dans la collection Essential Looks de SchwarzkopfEt c'est tout naturellement que j'ai opté pour un blond platine pimenté de quelques touches de couleur vive sur une coupe géométrique. Mon choix a été conforté à la vue des tendances 2011/2012 de créateurs tels qu'Issey Myake qui a joué avec des couleurs percutantes associées à des looks rétros pour un résultat ultra contemporain.

Walter Armanno

Comment avez-vous reçu le prix? Avec quelle émotion?
-Olivier Lucas Clauzel: Une très grande émotion! Je pensais avoir à peine une chance mais je savais aussi que mon projet, subversif et peu conformiste, pouvait passer pour un ovni. Ce ne fut pas le cas puisque je reçus deux prix. Très surpris, j'eu du mal à trouver mes mots.
-Walter Armanno: Je ne pensais pas gagner. J'étais vraiment surpris. Je crois que c'était le plus beau moment de ma vie. Recevoir un "Oscar" de mon métier par rapport à ma vision des choses, c'est juste exceptionnel.  Pour cet instant, j'invite tous les coiffeurs à y participer et à essayer de gagner, car l'émotion est vraiment unique.
-Pierre Ginsburg: J'ai reçu le prix des jeunes talents car c'est la vie :). Je plaisante, mais je suis super heureux, fier de l'équipe et encore plus motivé pour la suite!

Comment le prix a-t-il été perçu par votre entourage, vos collègues?
-Olivier Lucas Clauzel: Quand je suis rentré à Bordeaux, nous avons fêté ça avec tous les salons Figure Libre qui l'ont vécu comme une récompense collective. Ces trophées ont été reçus avec beaucoup de fierté par tous. Mes collègues en ont beaucoup parlé autour d'eux.
-Walter Armanno: Tous mes collègues m'ont félicité. Ça m'a fait vraiment plaisir. Je pense que ce prix a boosté pas mal de personnes de mon équipe à s'inscrire à des concours et à relever le défi.
-Pierre Ginsburg: Ma famille est très fière de moi. Mes amis et mes profs du CFA aussi sont très contents.

Pierre Ginsburg
photo: Lucie Barguisseau

Vos clients sont-ils au courant du concours, du prix? Quelles réactions de leur part?
-Olivier Lucas Clauzel: Nos clients se sentent confortés dans le choix de venir chez nous. J'ai été étonné de l'impact que cela avait pu avoir auprès de mes amis et de la presse.
-Walter Armanno: Il est rare que j'en parle à mes clients. Je cible ceux avec qui partager cette histoire. Et je commence à me retrouver avec une clientèle assez particulière, très avant-gardiste, d'ailleurs.
Pierre Ginsburg: Les clientes sont au courant, bien sûr. Elles sont ravies que l'apprenti de leur salon ait remporté un prix aussi important.
Que pensez-vous que ce prix vous a apporté?
_Olivier Lucas Clauzel: J'ai donné pas mal d'interviews (Sud Ouest, NRJ12, Biblond, L'Eclaireur, C à Vous/France 5, Tribu-te,...) C'est un titre honorifique reconnu par la profession et c'est pour moi cela la vraie récompense. Et, quoi qu'on en dise, pour les regards extérieurs, cela apporte une crédibilité supplémentaire
-Walter Armanno: Ce prix est la plus grande reconnaissance dans le métier. Les "Oscars" de la coiffure! Même la télé et la presse nationale en parlent. Tous les plus grands coiffeurs sont passés par ce concours: Angelo Seminara, Trevor Sorbie, Marc Hayes. Gagner un Hairdressing Award est la plus grande reconnaissance qu'un coiffeur puisse recevoir dans son métier.
-Pierre Ginsburg: Ce prix m'a apporté une reconnaissance de mon travail et ça me montre que je peux y arriver encore et encore...

Préparez-vous d'autres concours?
Olivier Lucas Clauzel: Je suis déjà en préparation de deux collections, et je donne des formations un peu partout en France. Je prépare deux autres concours: The Big One et Hairdressing Awards.
-Walter Armanno: Oui, je participe au concours Tony & Guy Award qui est un concours interne pour le staff de chaque salon. Pour celui-ci, je présenterai ma dernière série "Dévotion" qui est accès sur le duo coupe/couleur. Je serais aussi dans une catégorie "équipe" avec Patricia, Stéphane et Elodie. Je commence aussi à préparer les Hairdressing Awards 2012 pour retenter le défi et essayer de remporter un autre award.
-Pierre Ginsburg: Oui, je prépare d'autres concours comme celui de Métamorphose pour lequel je viens d'être sélectionné à nouveau.


A lire aussi, l'article sur les préparatifs des Hairdressing Awards.

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas