jeudi 28 février 2013

J'en ai plein l'épi!

"J'ai un trou derrière la tête."
"Dans la nuque, j'ai un côté qui pousse mais pas l'autre."
"Ma frange fait un accroche-coeur."
"Je perds mes cheveux vers l'arrière."
"J'ai toujours un côté qui rebique dans le cou."
Tu as certainement dit une de ces phrases à un coiffeur, un jour. Elles reviennent souvent dans les salons.  Je vais essayer de te rassurer là-dessus, ou au moins t'expliquer pourquoi. 

Les épis ne se trouvent pas que dans les champs de blé, malheureusement. Nous en avons aussi plein la tête! Enfin, plein... il ne faut pas exagérer. Trois zones sont particulièrement touchées. 

La première est la frange. Pile sur le front, la mèche a tendance à n'en faire qu'à sa tête. Il y a les cas où les cheveux de la frange partent sur un côté ou sur l'autre. Et parfois, ceux-ci s’aplatissent au milieu pour faire des cornes sur les côtés. Bref, la galère!

Il y a aussi une zone vers le haut de la tête mais en arrière qui est le nid d'un gros épi. C'est partie s'appelle le vertex. Ici, les cheveux sont implantés en spirale. Et forcément, cette dernière est plate! Trop facile sinon... A cause de cette spirale écrasée, beaucoup de femmes se crêpent les cheveux pour qu'ils tiennent en place et des hommes ont peur de la calvitie en apercevant leur cuir chevelu au milieu de l'épi.

Le troisième point critique pour les épis est la nuque. Tu t'en rends compte lorsque tu te regardes dans la glace et que tu vois un côté plat et l'autre qui ressort. 

Donc ne t'affole pas si tes cheveux te prennent la tête. C'est en les comprenant que tu pourras mieux les dompter.

coiffure: Robin Navarro Harraga
photo: Anthony Meyer

Assistant: Arnau Mallett et Quentin Chamard-Bois
modèle: Jan Philip Zuelke
maquillage: Jacques Uzzardi
assistante maquillage: Sabrina Salza
retouche: Sebastian Bar




Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas