lundi 14 octobre 2013

La lumière dans leurs yeux

Deux ans après, je suis de retour en Grèce avec mon employeur. La Méditerranée, l'Acropole, le temps sec, rien n'a changé. Nous retrouvons aussi Natasha et sa joyeuse équipe.

Au Convention Center d'Athènes, nous préparons un show sur le thème de la collection L'Oréal professionnel, It Look, et celle de la Haute Coiffure Française, Minimale.

A la suite de cette grande journée, nous animons des workshops à Thessalonique ainsi qu'à la capitale grecque. Lors de ces ateliers, il présente de la coupe, de la coloration, des chignons et la nouveauté de L'Oréal professionnel: Hairchalk.

Pendant les workshops, le moment que je préfère est celui où le coiffeur azuréen commence les chignons. Sa spécialité est d'arriver sur scène avec une fille dont les cheveux sont lâchés, juste préparés au brushing ou au fer à boucler. Sur ces textures, il fait des chignons en dix minutes (lorsqu'il prend son temps) voire trois!!
En ma qualité d'assistant, je suis sur le plateau avec lui afin de lui donner, au fur et à mesure, le matériel ou les produits dont il a besoin. Je suis alors placé derrière lui, face aux spectateurs. Je peux, sans problèmes, lire leur attention sur leurs visages. Je repère facilement celui qui veut tout voir, ceux qui parlent entre eux ou celui qui baille.
Mais, à l'instant où le coiffeur entame les chignons, tous les yeux, sans exceptions, se braquent sur lui. Lorsqu'il réalise une première attache en moins de trois minutes, personne n'en perd une miette. Je vois la stupéfaction, l'envie, l'émerveillement dans leurs regards.
Et si jamais il propose à l'assemblée de se lever pour se rapprocher afin de mieux voir, c'est la bousculade sur l'estrade.

 photos: Laurent Micas
modèles: Stefania, Julia WieczorekMagda Slodczyk

Good bye Beard

Shooting Nana Tisley Booking Agency _ coiffures Laurent Micas